11 mars 2011

bouillon de culture

Avez-vous déjà fait attention aux voix radiophoniques? C'est complètement envoûtant d'écouter cette avalanche d'adjectifs, cette prolixité de mots à tel point que si on se concentre sur les sonorités on perd le sens du propos pour se laisser bercer par le ronron des hésitations, réflexions et élans soudains de nos écrivains contemporains, chroniqueurs, poètes et journalistes.

France culture me semble un univers fascinant peuplé de gens exceptionnels qui jouent à étaler modestement la confiture pour faire du commun des mortels un ami, allié ou du moins le laisser croire qu'il est un être doué d'intelligence. En retard sur mon temps, je découvre à peine les podcasts et me repaît donc de toutes ces émissions qui ravissent mon imaginaire et mon goût pour la belle langue.

J'ai même eu le plaisir d'écouter, par le plus grand des hasards, l'un de mes profs qui se dévoile dangereusement, lisant certains de ses poèmes. J'ai pu découvrir par la même occasion qu'il est l'un des spécialistes de l'oeuvre dont je viens de tourner la dernière page et qui, je crois, restera l'un de mes coups de coeur littéraire: Que ma joie demeure de Jean Giono.

Posté par podane à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur bouillon de culture

Nouveau commentaire